La réalité virtuelle au service du tourisme

Longtemps attendue par la communauté des technophiles, la réalité virtuelle se démocratise de plus en plus et, très prochaînement sera disponible pour le grand public. Comme le dit Manuel Diaz dans l’épisode 3 de son Marche ou Crève, une technologie qui risque plus de s’orienter vers le BtoB, et pas forcément beaucoup dans le champ du quotidien car ça casse le lien social.

Si les intéressés se comptaient d’abord dans le monde du divertissement, le concept a rapidement séduit d’autres secteurs professionnels. Et pour cause, les perspectives promises par la réalité virtuelle ne cessent de s’étendre. Désormais, les producteurs de jeux-vidéo comme les architectes et les concepteurs de smartphones surfent sur la vague de la réalité virtuelle.

Le concept

De manière assez simplifiée, la réalité virtuelle tire profit de plusieurs technologies afin de “transporter” l’utilisateur dans un univers numérique, exclusivement conçu pour la réalité virtuelle.

© Oculus
© Oculus

Entre autres accessoires, la réalité virtuelle nécessite l’utilisation d’un casque particulier, relié à une télévision haute définition, un ordinateur ou tout autre périphérique capable de gérer cette technologie.

Au-delà du simple transport, le concept cherche à rendre l’expérience aussi immersive que possible pour l’utilisateur en sollicitant presque tous ses sens : la vision, l’audition ainsi que, dans certains concepts plus développés, l’odorat et le toucher.

De nombreuses adaptations et dérivés du concept ont vu le jour, utilisant des périphériques et technologie addionnels pour repousser les limites de la simulation.(pilotage, expérimentation de vol d’oiseau, entraînement sportif, etc.)

Application à l’architecture et à l’immobilier

Dans le monde de l’immobilier et celui, pas si éloigné, de l’architecture, la réalité virtuelle s’est également trouvé une place. Les dernières générations d’architectes utilisent effectivement les ressources offertes par cette technologie pour présenter des versions 3D dynamiques de leur création à leurs clients potentiels.

Une alternative qui permet à ces derniers, non seulement de découvrir les détails et plans interactifs de leur future construction ou du prochain appartement qu’ils vont acquérir, mais également de la visiter à travers leurs propres yeux, le tout à partir de sa tablette ou, accessoirement, de son smartphone.

D’autres acteurs, comme la société iStaging, utilisent la réalité virtuelle pour permettre à leurs clients et partenaires de décorer et agencer leur maison de façon virtuelle avant de se décider pour un achat.

Cas d’étude Tourisme : Marriot

Beaucoup médiatisé depuis son lancement fulgurant sur la plateforme Kickstarter, puis son achat par Facebook, l’Oculus Rift est l’un des périphériques de référence pour expérimenter la réalité virtuelle. Ce fut également ce périphérique que la chaîne d’établissements Marriott a choisi pour la promotion de son nouveau produit : le Teleporter.

© Marriott Hotels - Teleporter
© Marriott Hotels – Teleporter

Mettant à profit les ressources déjà offertes par l’Oculus Rift, les hôtels Marriott ont conçu des appareils capables de transporter les utilisateurs vers d’autres destinations en l’espace de quelques secondes et leur donner un aperçu plus vrai que nature de ce qui les attend.

Dans leur démarche, les hôtels Marriott n’ont pas lésinés sur les moyens puisque les fameuses cabines de « téléportation » sont ouvertes depuis 2014 dans différents établissement de la chaîne.

En guise de téléporteur, le “voyageur” entrera dans une petite structure similaires aux cabines téléphoniques. À l’intérieur, tout un dispositif pour immerger le voyageur dans son voyage virtuel : la cabine de “téléportation”, les lunettes de réalité virtuelle et un casque audio sans fil.

Trois secondes après, le touriste d’un moment se retrouve sur la plage de Maui, entouré des sons locaux, sentant la chaleur du soleil Hawaiien et rafraîchi par la brise. Une expérience d’autant plus unique pour les visiteurs, qui peuvent visiter les hôtels Marriott dans lesquels ils sont descendus.

Ici, une vidéo d’un couple fraîchement marié qui part pour sa lune de miel virtuelle :

La réalité virtuelle se révèle donc aussi ludique que pratique, et promet beaucoup de changements dans la manière de voir et de penser des acteurs de l’immobilier et du tourisme. Très plébiscitée ces derniers temps, cette technologie constitue t-elle un aussi grand marché (en milliards de dollars) que ce qui est annoncé ?

3 commentaires sur “La réalité virtuelle au service du tourisme”

  1. Merci pour cet article! En effet le futur de l’immobilier passera surement par les visites virtuelles! C’est un gain de temps énorme pour faire son premier choix, la possibilité de partager avec ses amis/famille et plein d’autre avantages!

Leave a Reply to Digitalhome Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>