Les réseaux sociaux au service de vos locations saisonnières !

20 000 logements en location courte durée (Source APLM) à Paris, capitale mondiale du tourisme, il s’agit clairement d’un business florissant qui correspond bien aux attentes des touristes ou autres cadres et dirigeants en déplacement professionnel. Mais comment se faire connaître ?

Il y a les portails de réservation bien sur (HomeAway, Abritel, AirBnB, …) mais pour conserver une certaine indépendance et assurer une notoriété sur le long terme, il est plus sur d’avoir ses propres moyens de promotion : un site Internet pour présenter votre offre d’hébergement et les réseaux sociaux pour promouvoir votre établissement.

Les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter sont de formidables outils gratuits pour faire grandir la notoriété d’une location saisonnière et en augmenter le nombre de réservations. Avec 600 millions d’utilisateurs sur Facebook et 75 millions sur Twitter, ce serait malheureux que vos clients passés ou futurs n’y soient pas ! Voici quelques conseils pour acquérir une communauté attentive et convertir des “fans” ou “suiveurs” en réservations.

Etape 1 – Construisez un début de communauté
Le bouche-à-oreille reste le meilleur outil de marketing d’une location saisonnière. Associé aux réseaux sociaux, le bouche-à-oreille devient viral. Pour cela :
Créer une page Facebook. Quelques exemples en guise d’inspiration :
Chambre d’hôtes Lou Gat
(Gers)
Le Studio 22 One’s room Hotel (Paris)
Toile Blanche (Saint-Paul de Vence, ambiance festive assurée !)
– Inviter vos clients à vous suivre
– Demander leur de poster sur votre mur un commentaire sur leur séjour.

Ensuite, à chacune de votre publication, ils penseront naturellement à vous s’ils ont passé effectivement un bon séjour et Monsieur bouche-à-oreille fera la suite du travail.

Etape 2 – Publiez du contenu sur l’actualité locale
Vous avez donc un début de communauté de fans, il faut maintenant la conserver et la faire grandir et pour ça il faut publier du contenu d’intérêt. Mettez-vous à la place de vos fans, qui vous adorent certes mais qui lisent tous les jours des messages de votre part expliquant que vous êtes les rois du pétrole … c’est intéressant 2 minutes … pas beaucoup plus ! Par contre, si vous partagez vos bons plans avec eux, vous allez les intéresser et Monsieur Bouche-à-oreille va finir par être un véritable membre de la famille.

Parlez leur :
De votre connaissance du quartier :
Je reviens d’un déjeuner au petit village (brasserie à 2 minutes de notre chambre d’hôtes), la côte de bœuf au sel de Guérande est un must! Bravo Thierry !
En ce moment à la porte de Versailles, il y a superbe spectacle jusqu’à fin mai, des places à moitié prix en se présenter directement à l’office du tourisme !
L’exemple de l’Hôtel Frédéric (Saint Hilaire de Riez)
Des promotions de votre établissement (avec modération…) :
Avis aux amateurs, week-ends à prix dégriffés sur mai/juin. Avec -30%, le bonheur est par ici.

Etape 3 –  Animez et partagez
A ce stade, vous avez une communauté, vous parlez de sujets intéressants, il faut ensuite inviter vos fans/suiveurs à participer. Cela peut se faire de 2 manières :
– Demander leur de réagir à vos publications en les incitant à laisser des commentaires.
– Demander leur de partager l’information avec leur propre communauté.

Ces publications commentées ou partagées vous donneront accès à une autre audience car à chaque contribution de vos fans, leur propre communauté sera informée de la discussion qu’ils ont avec vous ! Animer cela veut dire aussi être concerné : ne laisser pas de commentaires ou questions sans réponse, vos fans auront l’impression que la relation est à sens unique.

Etape 4 – Trouvez des relais de promotion

Votre communauté de fans vous aime, parle de vous. Maintenant vous souhaitez élargir votre communauté plus rapidement. Là encore utilisez votre expertise locale. Il y a certainement des commerces dans votre quartier qui sont complémentaires du votre. Vous adorez la carte du restaurant japonais près de chez vous et vous connaissez bien le patron, parlez-en à vos fans, en échange ils feront forcément référence à vous lorsqu’on lui demandera s’ils connaissent une chambre d’hôte. Tissez donc des liens sur les réseaux sociaux avec des commerces complémentaires, ils deviendront de très bons relais de promotion en échange d’une recommandation auprès de votre clientèle.

Vous voyez que la démarche n’est pas compliquée. Avec un peu de patience et d’implication, vous verrez que les réseaux sociaux seront un moyen marketing très efficace pour obtenir des réservations. En phase de démarrage une présence sur les portails de réservation est précieuse mais si vous développez en parallèle votre propre marketing à travers un site Internet et une présence sur les réseaux sociaux, vous pourrez rapidement préparer un modèle de réponse pour rediriger vos demandes de réservations sur vos confrères car votre établissement sera plein !

Si vous avez des expériences intéressantes sur les réseaux sociaux, partagez les dans les commentaires.

2 commentaires sur “Les réseaux sociaux au service de vos locations saisonnières !”

  1. Les portails de réservation sont effectivement très pratiques et on se doit d’être dessus rien que pour une question de visibilité.
    Cependant, le fait de ne pas avoir la main dessus est un peu plus gênant. Au moins avec les réseaux sociaux, la gestion est facilité. Bon après ce n’est pas le tout de créer des pages. Encore faut-il avoir le temps de les gérer ! C’est vraiment quelque chose à avoir en tête avant de se lancer dans ce genre d’aventure je crois.
    Merci pour cet article détaillé en tous cas !
    Bonne journée

  2. Bonjour Aurélie,

    Il est certain que tout cela prend du temps et qu’il est préférable de ne pas avoir de page Facebook si vous n’y consacrez pas le temps nécessaire, sinon cela desservira votre activité. Pour autant, une activité de location comporte une dimension relationnelle forte, les réseaux sociaux sont donc de bons canaux pour donner la parole à vos clients, valoriser leurs commentaires publiquement et faire fonctionner le bouche à oreille.

    Bonne continuation !

    Lionel

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>